Bulle de filtrage: Les réseaux sociaux savent tout sur nos préférences et nos habitudes

Les résultats des élections présidentielles américaine ont en choqués plus d’un. Les libéré ne s’attendaient pas à la victoire de Trump. En effet, 58 millions d’électeurs pro- Trump mais aucun d’entre eux n’a été vu.

De nombreux phénomènes expliquent le vote mais un phénomène appelé « la bulle de filtrage » explique tout particulièrement le fait que Trump soit passé complémentant sous les radars. 

Ce phénomène est une technique qui permet de recolter tout nos données, tous les traces que nous laissons sur Internet et surtout sur les réseaux : un like, un abonnement à une personne ou une page, une publications masquées… Grâce à tous ces actions du quotidien, les réseaux sociaux apprennent tout sur nos préférences.

Pour plus d’informations à ce sujet, je vous laisse avec l’article publié par Julien Cadot concernant les élections Trump et les bulles de filtres.

Ce contenu a été publié dans Faut-il se méfier du phénomène "bulle de filtre"?, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire